AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un doux parfum | Sissylia **

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Saturday Carlyle
Serdaigle | Intelligent and Studious
Serdaigle |  Intelligent and Studious
avatar

Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 27/04/2008

Hogwarts Report's
Votre Maison: | SERDAIGLE **
Sort Favoris: | PETRIFICUS TOTALUS && BLOCLANG**
Relationship:

MessageSujet: Un doux parfum | Sissylia **   Dim 27 Avr - 21:07

    Il était 16 heures précise à la montre de Saturday lorsqu'elle quitta l'Allée des Embrûmes d'un pas rapide. Elle maudissait cet endroit plus que tous les autres. Pourquoi aller là-bas alors ? Et bien Saturday avait besoin d'un livre très particulier, qu'elle n'aurait sûrement pas trouver sur le Chemin de Traverse. Elle ne s'intéressait pas du tout à la Magie Noire, ses parents, eux, sans aucun doute mais Saturday était différente. C'est vrai qu'elle avait eu une période de sa vie ou apprendre la Magie Noire lui donnait envie, mais c'était une période trouble de sa vie. Même si sa vie était devenue un peu plus clair que auparavant, elle s'était jurée d'en finir avec ces sornettes pour se consacrer à une vie noble et saine. Aussi en quittant l'Allée des Embrûmes, Saturday enleva sa cape noire. Elle l'avait enfiler pour qu'on ne puisse pas la reconnaître. Cette allée était tellement sombre et sinistre, qu'il y avait peu de chance qu'elle tombe sur une connaissance, mais elle préférait être prudente, car prudence était mère de sûreté. Elle ne risquait pas grand chose si on la reconnaissait mais Saturday voulait à tout prix que ceci ne s'élève pas aux oreilles de ses parents qui avaient la main lourde. Saturday avait marché très vite, du coup elle était quelque peu essoufflée, aussi elle s'adossa délicatement à un mur, pour reprendre son souffle quelques instants. Contre son cœur elle serrait un livre emballé dans du papier kraft marron. Ce livre ne se vendait pas chez Fleury & Bott.

    Une fois qu'elle avait enfin repris son souffle, Saturday rangea sa cape noire dans son sac de cours un peu usé en bandoulière. Elle arborait à présent son uniforme de Poudlard aux couleurs de Serdaigle. Le bleu lui collait parfaitement au teint et puis il s'alliait parfaitement à ses yeux bleus qui viraient étrangement sur le vert. Elle avança jusqu'à l'embranchement qui menait vers l'allée principale du Chemin de Traverse. Elle passa devant de nombreuses boutiques pour finalement atterrir devant Florian Fortarôme. Son ventre gargouillait. Elle n'avait rien mangé depuis ce matin. Elle avait sauté le déjeuner pour finir un devoir de potions qu'elle avait oublié de terminer. Elle regarda son porte-monnaie qui était malheureusement vide. Elle avait tout utilisé pour acheter son fameux livre, et tout le reste de son argent était resté à Poudlard. Elle se passa une main sur son ventre avec espoir de le faire taire mais sans aucun succès. Elle s'installa donc sur un banc proche d'elle dos à la boutique pour oublier sa faim grandissante. Des fois Saturday n'était vraiment pas très maligne. Elle regarda alors les gens qui passaient devant elle en s'imaginant la vie qu'il devait avoir. Elle ne pouvait pas être pire que la sienne en tout cas se mit-elle à penser, avec des parents comme les siens, Saturday gagnait forcément. Quelqu'un se dirigea vers elle et lui demanda son chemin. Saturday pointa du doigt l'endroit qu'il venait de lui demander sans afficher le moindre regard de sympathie. Elle ne parlait pas beaucoup Saturday, surtout aux étrangers, elle était ainsi et depuis toujours elle avait du mal à s'ouvrir aux autres.

    Elle serra un peu plus le paquet contre sa poitrine. L'envie de le lire la démangeait, mais dans un endroit aussi peuplé, ce n'était pas très pratique. Elle se contenta de le sortir un tout petit peu du papier kraft pour regarder la couverture qui semblait très ancienne, le titre était écrit en lettre majuscule et imprimée dans une couleur dorée. Le titre n'était pas écrit en anglais mais dans une langue morte que Saturday connaissait. Elle en avait appris les bases. Mais à l'intérieur tout avait été traduit en anglais pour permettre à chacun de l'utiliser. Saturday qui contemplait alors discrètement la couverture du livre le rangea très rapidement dans son emballage en entendant quelqu'un s'assoir à côté d'elle sur le banc. Un silence s'installa d'ailleurs, silence qui fut troublé par les gargouillis de son ventre. Gênée, Saturday rougit très légèrement se rendant compte de l'aspect ridicule de la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un doux parfum | Sissylia **
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» AMY & ELEANORE ? « le doux parfum d'une fleur à peine éclose. »
» Catalina MacRoses - « Les roses sont une musique au doux parfum d'été »
» Cuvette de wc attaque doux parfum. C'est super efficace. [PV LUKE]
» Une jolie fleur de Camélia vient laisser son doux parfum ♥
» Nuage D'Amaryllis ~ Le doux parfum d'une fleur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remembrall :: • LONDRE :: • CHEMIN DE TRAVERS :: Florian Fortarôme-
Sauter vers: