AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Question d'habitude |Sissylia|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rémus Lupin
Adults | We Have Life and Succes |
avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 17/04/2008

Hogwarts Report's
Votre Maison: Gryffondor !
Sort Favoris: Waddiwasi ! Un p'tit sort bien utile ...
Relationship:

MessageSujet: Question d'habitude |Sissylia|   Mer 23 Avr - 16:57

    Rémus venait de fermer à clé la porte de la Ménagerie Magique. Il était à peine dix huit heures et le soleil se couchait sur Londres, allumant au passage les nombreux lampadaires de la capitale anglaise. Rémus avait eu pas mal de clients, cet après-midi là. Surtout des enfants, qui avaient visiblement l’air de ne pas trop savoir s’occuper d’un chat tout simple mais qui souhaitaient tout de même en avoir un magique, sous l’œil attendri de leur mère. Mais, à présent, Rémus n’avait plus vraiment besoin de s’en soucier. Sa journée de boulot était terminée et le week-end approchait à grands pas. Le lycanthrope baissa alors les yeux vers sa montre, tandis qu’il remontait le chemin de Travers d’un pas lent et distrait. A cette heure-ci, Dora ne devait pas encore être à la maison. Parfois, comme aujourd’hui, elle avait toute sorte de réunions au bureau des aurors et elles duraient parfois très longtemps ... Rémus, en conséquence, flânait un peu dehors, prenant le temps de jeter un coup d’œil aux magasins de ces collèges ou d’aller boire un verre au Chaudron baveur. Ce soir, ce serait sans aucun doute le Chaudron Baveur. Rémus avait grand besoin de se détendre. Mike, son grand fils, avait une nouvelle fois fait preuve d’un peu trop de culot et avait écopé d’une retenue. Rémus, lui, n’en tenait pas vraiment compte, tant que son fils ne dépassait pas les limites mais, Dora, en revanche, ne voyait pas ça si facilement que lui. Et d’ailleurs, elle n’était pas encore au courant et Rémus n’avait aucune envie d’être à la maison quand elle l’apprendrait ! Et puis, le Chaudron Baveur, c’était l’occasion de tomber sur quelqu’un, n’importe qui ... Peut-être Ron, George ou même Severus ... Rémus passa près du magasin d’accessoires de Quidditch, pensant encore à Sirius. Il ne pouvait pas s’enlever son meilleur ami décédé de la tête, il y pensait à chaque fois que quelque chose le lui rappelait. Là, c’était le quidditch ... Sirius avait toujours été un incroyable fan de quidditch ... Alors qu’il parvenait enfin au Chaudron Baveur, Rémus secoua la tête comme si il voulait chasser une mouche trop insistante, chassant de son esprit ses pensées nostalgiques.

    Il poussa la porte et pénétra dans l’atmosphère chaleureuse de l’auberge. Rémus s’approcha du comptoir où s’affairait une serveuse et commanda comme à son habitude une grande tasse de thé. Il attrapa un journal sur une table, les gens avaient l’habitude de les laisser quand ils avaient fini de le lire, au grand bonheur de Rémus qui pouvait ainsi se dispenser de temps en temps de l’acheter. Il déplia alors la Gazette du Sorcier, plissant les yeux en espérant que les nouvelles du jour seraient bonnes ... Alors qu’il était plongé de manière distraite depuis une bonne dizaine de minutes dans l’horoscope des sorciers, il entendit un petit bruissement derrière lui. Rémus leva les yeux sans pour autant bouger la tête et remarqua la présence d’une femme incroyablement brune aux yeux turquoise, la femme de Severus. Un sourire accueillant apparu alors sur le visage du loup garou ...

    - « Bonjour, Sissylia ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sissylia Rogue
Adults | We Have Life and Succes |
avatar

Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 20/04/2008

Hogwarts Report's
Votre Maison: Ex-Serdaigle
Sort Favoris: Oula ... Tous!
Relationship:

MessageSujet: Re: Question d'habitude |Sissylia|   Mer 23 Avr - 17:23

Une journée de plus dans le magasin. Sissylia étouffait ... En fait, elle en avait un peu marre de tout cela, même si ouvrir sa boutique d'apothicaire avait été son rêve depuis des années. Mais la routine s'installait et elle commençait réellement à s'ennuyer. Elle avait envie de trouver une autre occupation, mais n'avait pas le temps. Elle ne voulait pas négliger sa famille, déjà que Severus s'éloignait de jour en jour. Cela devenait vraiment préoccupant, mais Sissylia refusait de le brusquer. Elle ne connaissait que trop son mari, et savait que plus elle le brusquerait, plus il partirait. Et, à dire vrai, elle n'avait même plus la force de tenter quoi que ce soit. Ses enfants étaient grands, et ne rentraient que rarement à la maison, ce qui évitait à Sissylia et à Severus d'avoir à faire semblant ... Pas de s'aimer ... Mais d'être le couple le plus heureux du monde.

Car ils ne l'étaient pas. Sissylia avait au fond d'elle un lourd secret qu'elle ne lui avait jamais révélé. Elle ne l'avait jamais révélé à qui que ce soit, et elle ne tenait pas à le faire. Mais lui aussi lui cachait quelque chose, et Sissylia ne savait pas de quoi il s'agissait. Peut-être était-ce simplement son passé de mangemort qui le hantait. En y pensant bien, elle avait été fiancé avec un mangemort, qu'elle avait tué, et était à présent marié avec un ancien mangemort, qui avait été un héros durant la guerre qui opposait le bien contre le mal.

Tout en rangeant la boutique, la jeune femme se plongeait dans son lourd passé. Elle entendit alors Severus qui sortait du labo et qui lui dit qu'il avait une course à faire.


- Bien ... J'irais sûrement faire un tour après. Je tacherais de ne pas rentrer trop tard.

Sa voix était éteinte. Fatiguée ... Ses membres étaient endoloris et pourtant, madame Rogue resplendissait. Certains pensaient que c'était à cause d'une potion, mais non ... Elle était comme ça naturellement, et n'avait pas à s'en plaindre.

Elle ferma alors la boutique et alla marcher. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas revu ses amis, et elle avait vraiment envie de faire des rencontres en ce jour particulier ... C'était en fait le jour où elle avait abandonné son enfant ... Elle avait accouché, puis l'avait abandonné. Quelle genre de mère était-elle ? Pourquoi n'avait-elle pas garder l'enfant de l'homme qui l'avait manipulé ? Personne ne comprendrait ...

Elle passa alors devant le chaudron baveur et regarda par la fenêtre. Là, elle reconnut un ami. Un bon ami même ... Quelqu'un avec qui elle aimait parler, et avec qui elle avait une grande complicité. Elle pénétra donc à l'intèrieur du bar. Elle s'avança près de la table de l'ancien professeur et le regarda un moment.

Il leva les yeux vers elle et elle lui sourit.


- Bonsoir ... Je peux te tenir compagnie ?

Elle prit alors une chaise et s'installa, en prenant soin de poser son sac près de ses pieds.

- Une vodka s'il vous plait ... Bien fraîche.

Ce n'était pas dans ses habitudes de prendre de l'alcool, mais elle en avait besoin aujourd'hui. Noyer son désarroi dans ce verre, oublier cet évènement qui s'était passé il y a trente-huit ans ...

- Comment vas-tu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Question d'habitude |Sissylia|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le débat sur la question du protectorat
» Question à nos historiens
» Réflexion sur la question constitutionnelle aujourd'hui
» Faut-il remettre en question les habiletés du PDT du Sénat ?
» [question] moyen de truquer...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remembrall :: • LONDRE :: • CHEMIN DE TRAVERS :: Le Chaudron Baveur-
Sauter vers: