AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Visite chez l'apothicaire. { Rogue }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Candice Evans
Serdaigle | Intelligent and Studious
Serdaigle |  Intelligent and Studious
avatar

Nombre de messages : 178
Date d'inscription : 14/04/2008

Hogwarts Report's
Votre Maison: SERDAiiGLE *}
Sort Favoris: SPER0 PATR0NUM !
Relationship:

MessageSujet: Visite chez l'apothicaire. { Rogue }   Jeu 17 Avr - 18:03

    Voilà maintenant plusieurs heures que Candice se promène au Chemin de Traverse. Elle avait été presque dans tout les magasins et était même restée plus d'une heure chez Weasley&Weasley. D'ailleurs c'était tout de même sa boutique préférée. Elle y allait souvent pour les astuces qui la fascinait mais la crême anti-bouton avaii tellement fait de miracle , qu'elle allait l'acheter régulièrement a présent. Bref , il ne restait donc plus grand chose à faire. Candice sortit alors sa petite liste quotidienne puis jeta un coup d'oeil la dessus. Ah oui , des pastilles pour la gorge. Il lui en fallait absolument. Depuis maintenant plusieurs jours , Candice se sent un peu trop fragile de la gorge et ces pastilles seraient vraiment la bienvenue , sans aucun doute. Elle s'avança donc vers le fin fond du chemin de traverse jusqu'a en arriver devant l'unique boutique d'apothicaire. Mouais. Pas génial. Les vitres étaient assez teintés et les montants étaient verts bouchons. Candice regarda attentivement le titre et remarqua que cette boutique appartenait à la famille Rogue. La seule et l'unique famille Rogue ? Celle du temps du grand Mage Noir ? A priori oui. Mais est - ce que le grand Severus Rogue serait le vendeur ? Candide , soudain nerveuse , poussa les grandes portes de la boutiques. Des dizaines d'étagères pleines de médicaments tronaient partout. Il y avait tout , vraiment tout. Candice ne s'inquieta donc pas qu'il ne trouve pas ses pastilles. Elle s'avança alors d'un pas incertain vers le comptoir puis jeta des regards aux alentours pour essayer de détecter une personne. Après quelques minutes de recherches , elle s'écria !

    - Excusez -moi. Il y a quelqu'un ? EH HO !!

    Elle hurlait presque à présent. Et puis franchement elle s'en fichait un peu. La moindre des politesses seraient déja qu'il y ait quelqu'un derrière le comptoir. NOn ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Severus T. Rogue
Adults | We Have Life and Succes |
avatar

Nombre de messages : 304
Niveau Scolaire : Maître des Potions. Qui dit mieux ? [arrogant]
Côté Coeur : Sis' [♥] | Lily.... *broken* - What else ? :roll:
Animal de Compagnie : Lupin ? :roll:
Date d'inscription : 16/04/2008

Hogwarts Report's
Votre Maison: Slytherin.
Sort Favoris: Sectumsempra. Envie d'essayer ?
Relationship:

MessageSujet: Re: Visite chez l'apothicaire. { Rogue }   Jeu 17 Avr - 18:37

    Severus était affairé dans son laboratoire. Comme à son habitude en réalité. Mais que faire d'autre ? Le temps où il risquait sa vie à chaque fois qu'il mettait le nez dehors était loin et pourtant... il ne l'oubliait pas. Et certaines choses ne changeraient pas. Il serait toujours mieux à l'intérieur, dans la pénombre de son laboratoire, que dehors à se pavaner. Oui, Sissylia n'avait pas réussit à le changer. Pas totalement. Personne ne le pourrait. Inconsciemment, il ne s'autoriserait jamais à vivre avec appétit et joie sa vie. Il en avait détruit trop pour se permettre ce luxe. Il s'arrêta un instant sur son chaudron. Sa vie aurait put être bien différente. Combien de fois avait-il été ainsi, penché sur ces vapeurs, en pensant aux, rares, fois où il avait travaillé conjointement avec Lily ? Bien trop souvent. Mais ça, personne ne le savait, pas même sa femme. L'ombre de Lily était toujours avec lui. Recherche perpétuelle de rédemption. Utopie. Jamais il ne pourrait se racheter. Rien n'excusait le meurtre et la mort. Pensées qu'il fallait arrêter de suite. Remuer le passé ne servait à rien.

    Il ajouta nonchalamment à sa mixture un poil de licorne, réfléchissant à sa vie. Ennuyeuse. Il avait quatre enfants, une femme qu'il aimait. Une famille qui ne cessait de se déchirer pour des détails. Pas de réel ami non plus. Un passé qui ne passait pas. Et le métier le plus ennuyeux du monde. Préparateur de potions. Non, "apothicaire", tel était le titre officiel. Il aurait pu avoir une autre vie. Une vie faite de paillettes, de congrès, de conférences, de recherches et de découvertes fantastiques. Une femme à ses côtés à la chevelure non pas sombre comme la terre brûlée mais rousse et scintillante. Et il aurait pu avoir des bras exposable à la vue du monde, en lieu et place de cette Marque, apaisée à jamais à présent, sur son bras. Tâche sombre sur cette peau de mort vivant. Ecorché vif.

    Plongé dans ses pensées, il n'avait même pas entendu que quelqu'un était entré dans la boutique. Et pour cause. Son laboratoire était eu sous-sol, derrière une lourde porte en chêne. Il avait seulement oublié que Mrs. Rogue avait décidé d'aller faire des emplettes tout l'après-midi lui laissant la boutique à gérer. Les femmes..... Parfois il regrettait sa vie de célibataire sans attaches, la vie était bien plus facile et folle à l'époque. Etrangement, à cette époque il rêvait d'une vie comme celle qu'il avait aujourd'hui. Et là... il rêvait de retrouver sa vie d'antan. Aucune chance pour cela. Retrouver sa "non-vie". Sissylia ne le laisserait pas faire. Il n'en avait pas le droit d'ailleurs.

    Ce furent des cris qui le tirèrent de sa torpeur. Dilemne. Aller faire taire l'impromptue braillarde au risque de voir sa précieuse potion échouer, ou jeter un sort de stase pour la préserver et aller servir une cliente qui promettait d'être tout sauf agréable ? Il n'avait pas le choix. Il en allait de la réputation de la boutique. Il jeta alors un sort de stase au chaudron, tout en priant Merlin pour que ça n'explose pas en son absence, et monta les marches rapidement pour se retrouver derrière le comptoir, le visage fermé, froid. Il était apothicaire et Maître des potions, pas vendeur puéril tentant d'attirer par un sourire le moindre oiseau suffisament âgé pour sortir de l'oeuf sans l'aide de ses parents.


    - Le concours des singes hurleurs n'a pas lieu ici... Miss.

    Sarcastique. Froid. Méprisant. Malgré les années, Severus Rogue n'avait pas changé, pas pour le monde du moins. Il jeta un coup d'oeil au comptoir pour y voir un mot griffonné par sa femme. Fantastique. Du travail supplémentaire, elle allait l'entendre en rentrant. Il avait déjà une commande particulièrement sensible de Sainte-Mangouste à satisfaire et maintenant ça... L'infirmerie de Poudlard qui voulait renouveler son stock de Pimentine. Et bien les gamins attendraient. Y compris les siens.

    - Je vous préviens je n'ai pas de temps à perdre en babillages inutiles.... Besoin d'un... masque de beauté peut-être ?

    Il avait relevé un sourcil, comme s'il posait réellement la question. Mais son regard était clair. Elle l'avait dérangé et elle n'était pas la bienvenue. Miss-je-hurle-dans-la-boutique-de-Rogue-comme-si-j'étais-dans-ma-salle-de-bain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://entre-bien-et-mal.forumsactifs.net/index.htm
Candice Evans
Serdaigle | Intelligent and Studious
Serdaigle |  Intelligent and Studious
avatar

Nombre de messages : 178
Date d'inscription : 14/04/2008

Hogwarts Report's
Votre Maison: SERDAiiGLE *}
Sort Favoris: SPER0 PATR0NUM !
Relationship:

MessageSujet: Re: Visite chez l'apothicaire. { Rogue }   Ven 18 Avr - 13:57

    Cette boutique était vraiment silencieuce presqu' à en faire peur la jeune Candice. Ne sachant pas trop quoi faire , elle observa les alentours mystérieux de la petit boutique. C'était un peu sombre et vert mais ça allait tout de même. Les rares fenêtres qu'il y avait laissaient entrés un fin filet de lumière parmi les étagères pleines de médicaments en tout genres ou de potions. Candice se demandait bien comment on faire ce métier. Certes il était interessant , mais vendre des médocs à longueur de journée n'est pas trop barbant à souhait ? Peut être après tout. Mais cela ne regardait pas trop Candice. Mais par connaissance , elle se doutait bien que les potions présentes étaient faites à la main d'une ou d'un Rogue car il était écrit dans un des livres qu'elle avait lu que Rogue Senior avait été professeur des potions à Poudlard et qu'il était franchement excellent. Bien sur elle connaissait un peu l''histoire du dénommé Rogue , du fait qu'il soit mangemort et tout ça mais Candice ne croyait pas vraiment que ce soit lui , le vrai , 'l' unique qui tient une simple boutique au Chemin de Traverse. Non lui , il devait avoir fait fortune et avoir un boulot plus descent , non ?

    Toujours hésitante , elle sortit de ses pensées éxubérantes pour voir arriver une ombre vers elle. Cheveux mi-longs noirs , teint blafard. Serait ce Rogue Senior ? A mesure qu'il s'approchait , Candice vit clairement sa silhouette et remarqua qu'il s'agissait bien de lui. Soudain quelque peu intimidée , elle baissa les yeux quelques instants jusqu'à ce que l'homme prenne la parole ....pour lui faire remarquer que le concours des singes n'a pas lieu d'être ici. Piquée au vif , Candice releva la tête sur d'elle puis s'écria.


    - Je suis désolée Monsieur mais si vous auriez été là , je n'aurais pas crier aussi fort , cela va de soit.

    Elle lui fit un sourire forcé puis le regarda. Ouah ! Il faisait tout de même peur tout de même mais d'après l'histoire du livre , il était grand et loyal. Mouais possible. Bref , après quelques secondes d'un silence assez pesant , l'apothicaire se décida enfin a parler lui demandant d'un air assez embété et dépassé si elle avait besoin d'un masque de beauté. Enervée , Candice rougit quelque peu puis passa discretement sa main sur sa figure. N'importe quoi , comme si elle avait des boutons !

    - Non , au contraire , je voulais des pastilles pour la gorge . Le masque de beauté n'est pas pour moi , voyons. Je suis assez belle comme ça.

    Elle avait dit ça sans réfléchir et sans le penser vraiment. Mais c'est marrant non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Severus T. Rogue
Adults | We Have Life and Succes |
avatar

Nombre de messages : 304
Niveau Scolaire : Maître des Potions. Qui dit mieux ? [arrogant]
Côté Coeur : Sis' [♥] | Lily.... *broken* - What else ? :roll:
Animal de Compagnie : Lupin ? :roll:
Date d'inscription : 16/04/2008

Hogwarts Report's
Votre Maison: Slytherin.
Sort Favoris: Sectumsempra. Envie d'essayer ?
Relationship:

MessageSujet: Re: Visite chez l'apothicaire. { Rogue }   Ven 18 Avr - 15:10

    Ce qu'il pouvait détester faire le vendeur. Sensation de gâchis de ses capacités. Après tout, combien d'années d'études avait-il fait ? Six ? Non. Huit. Huit longues années à ne pas avoir de vie, à passer son temps entre un livre et un chaudron. Et une bonne partie de ces années à n'avoir qu'en guise de "temps libre" des réunions ... Et quelles réunions ! Ramassis de traîtres, de meurtriers, de violeurs, de fous... Il avait cru y avoir sa place. Il avait voulut se faire un nom et être connu et craint à-travers le monde. Il avait voulu conquérir le monde pour reconquérir Lily. Bel échec que voilà. Il avait eut faux sur toute la ligne. Aussi, le seul point positif de toutes ces années avait été le fait que son Maître lui avait payé ses études, le jeune Serpent étant déjà réputé pour être brillant en matière de chaudrons. Il n'avait cessé de se surpasser en la matière. Il n'avait cessé de toute faire pour obtenir le grade tant envié de Maître des potions. Il n'avait cessé de tout faire pour se faire un nom et être respecté dans le monde entier. Tant et si bien qu'aujourd'hui son nom était reconnu. Mais pour de biens autres raisons. Certes, certains se souvenaient certainement encore de la facilité arrogante qu'il avait à fabriquer les plus difficiles potions, sans parler du nombre incalculable de découvertes qu'il avait fait. Potions de mort, de douleur, de soin... aucun domaine n'avait été épargné au cours de ses années au service du Lord. Mais il était plus connu pour ses créations en un domaine bien plus sombre. Magie noire. Celle-ci courrait encore dans ses veines et finirait par le tuer, il le savait. Oui car aujourd'hui il n'en faisait plus usage, mais sa magie était puissante et ne pourrait pas éternellement dormir en lui. Et en ce domaine ses découvertes avaient crée la terrreur chez ses adversaires passés. Sectumsempra et autres sorts de destruction qu'il avait crée. Sorts aux effets terribles pour la plupart. Le squelette de son père en portait encore les traces.

    Et aujourd'hui.... la majorité des personnes qu'il croisait ne voyaient qu'en lui le combattant qu'il avait été. Peur, haine, admiration, respect, folie. Son apparition crée bien des réactions, toutes différentes, toutes plus ennuyantes les unes que les autres. Il avait toujours été répugnés par ces prunelles s'illuminant en le voyant, ces personnes lui murmurant qu'il était un héros et un véritable exemple. Il n'était pas un héros. S'il y avait bien une chose dans sa vie dont il était certain, c'était bien celle-ci. Quand on a détruit autant de vie que lui, sa place est à Azkaban et pas dans la rubrique "People" de la Gazette. D'ailleurs, son Ordre de Merlin, décoration Ô combien importante pour tant de sorciers, reposait, oublié, à côté de ses chaussettes dans sa commode. Non vraiment, il y avait bien longtemps qu'il ne courrait plus après les honneurs. En fait, plus depuis la mort de la rouquine, mais ça.... c'est une autre histoire.

    La gamine qui lui faisait face avait l'air d'avoir peur de lui. Etonnant. Après avoir hurlé dans la boutique, attendant désespérement que quelqu'un viendrait à son secours, elle était intimidée de sa présence. Agaçante. Mais néanmoins, elle semblait avoir un minimum de politesse et de respect. Aucune émotion n'était lisible sur son visage. Regard qu'il plongea simplement quelques secondes dans le sien, se moquant de la gène occasionnée. Il faudrait qu'il soumette l'idée à Sissylia d'installer une clochette à l'entrée. Ce serait encore plus pénible que de les entendre crier mais au moins, il naurait plus à entendre que personne ne tenait la boutique.


    - Le stock de Pimentine de l'école sera bientôt renouvelé, vous auriez mieux fait de vous rendre à l'infirmerie.

    Simple information. Blasé ? Peut-être. A vrai dire l'idée d'être condamné à fabriquer des pastilles pour la gorge était loin de l'enchanter. Néanmoins, il se retourna pour attraper un sac dans lequel se trouvait ces pastilles si utiles. Du moins, utiles pour un enseignant. Les élèves étaient toujours heureux d'avoir une excuse pour ne pas avoir à parler. Enfin, ça c'était du temps où il terrifiait le moindre gamin mettant le pied à Poudlard. Apparement, certaines choses avaient changées depuis. Quoique. Non. Les gamines étaient toujours aussi superficielle. Cela lui fit penser qu'il n'avait pas vu ses enfants depuis un certain temps maintenant, pas qu'il s'en plaignait non, mais, il préférait tout de même les surveiller un minimum. Il y avait trop de fils de maraudeurs à Poudlard et l'idée qu'une de ses filles finisse avec l'un d'eux le mettrait hors de lui. Il écririait à Kathrina dans la soirée. Il déposa le sac sur le comptoir, en sortant une dizaine de pastilles qu'il glissa dans une autre pochette, ayant, en apparence, totalement oublié la fin, totalement puérile, de la phrase de la jeune fille. En apparence seulement.

    - Voilà. Vous pourrez vous égosiller à souhait dans les couloirs de l'école. Et...

    De nouveau il planta son regard dans le sien. Moqueur. Rictus qui venait de faire son apparition sur son visage.

    - Je vais vous rajouter une potion contre l'orgueil. Vous en avez de toute évidence besoin.

    Ainsi il n'avait pas oublié ce qu'elle lui avait dit. La gamine était blonde, avec des yeux bleus et un sourire flamboyant. Autrement dit... bien trop scintillante pour lui. Pour un peu il lui jetterait un sort pour mettre tout ça en noir et blanc. Mais il devait avouer qu'en-dehors de ça, la jeune fille était loin d'être désagréable au regard. D'ailleurs, il laissa le sien la jauger de haut en bas. Certaines habitudes ne se perdaient pas. Ancien mangemort et "meilleur ami" de Lucius Malefoy. Il ne fallait pas s'attendre à ce que celui-là se retienne de ce genre de gestes. Le type même de gestes qui énervaient au plus haut point sa femme. Enfin... Comme si rien ne s'était passé il ouvrit le tiroir-caisse pour constater, avec "joie" que sa femme avait prit la quasi-totalité de la somme pour se faire rhabiller chez Mrs. Guipure. Fantastique. La journée allait de mieux en mieux.

    - Vous prendrez autre chose ? Une teinture pour les cheveux ?

    Méprisable fantôme qui se trouvait là. Mais qu'importe. Pour une fois qu'il avait quelqu'un à ennuyer et énerver avec son mépris et ses sarcasmes... Il fallait bien trouver de quoi égayer sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://entre-bien-et-mal.forumsactifs.net/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Visite chez l'apothicaire. { Rogue }   

Revenir en haut Aller en bas
 
Visite chez l'apothicaire. { Rogue }
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» visite chez le gynéco
» Une petite visite chez le médecin [PV Archange et Jessie]
» Visite chez l'artisan
» Une visite chez le mécano[Avorté]
» Invention Tarriennes et internement forcé.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remembrall :: • LONDRE :: • CHEMIN DE TRAVERS :: L’apothicaire-
Sauter vers: